Brest Éléonore Robin : « Encore beaucoup de progrès à faire » pour l'égalité

Éléonore Robin est vice-présidente de l'association Ell'à Brest, un réseau de femmes cadres en entreprise qui lutte pour l'égalité professionnelle. Interview.

15/10/2015 à 11:32 par Sébastien Joncquez

Éléonore Robin.
Éléonore Robin.

Le 22 octobre, les témoignages de femmes cadres en entreprise seront joués sur la scène du Mac Orlan à Brest, par la compagnie Impro Infini. Une manière d’ouvrir le débat sur l’égalité professionnelle au grand public. Entretien avec Éléonore Robin.

Pourquoi Ell’à Brest ?

Ell’à Brest est une association créée en 2009. C’est un réseau de femmes cadres en poste ou en recherche de poste, le ratio étant de 60/40, issues de tous les domaines d’activité.
Ce n’est pas la règle mais souvent nos adhérentes ont suivi leur mari ici et n’y ont aucun réseau professionnel. Nous favorisons donc leur intégration. Et nous essayons de participer à une meilleure prise en compte de l’égalité professionnelle dans les entreprises tout en œuvrant pour le développement économique local.

Et ailleurs dans le Finistère ?

Si nous comptons des adhérentes jusqu’à Morlaix, nous nous réunissons le plus souvent à Brest, le deuxième jeudi du mois. Mais côté Sud, il existe une association “sœur” qui s’appelle Ell’en Cornouaille…

Des progrès depuis 2009 ?

La représentativité des femmes aux élections va dans le bon sens mais il y a encore beaucoup de progrès à faire. Je pense notamment à la représentation des femmes. J’ai été sidérée en voyant dans un reportage télé sur la rentrée scolaire, les garçons répondre aux questions sur le travail et les filles, sur les habits et la couleur de la trousse !
Que dire aussi des inégalités de salaires et la faible présence des femmes aux postes à responsabilité ? (Selon un rapport de l’Insee, à compétences et travail égal, en France, les femmes perçoivent un salaire 19 % moindre que les hommes, NDLR).

D’où l’envie d’en parler sur scène ?

C’est une manière de créer une nouvelle dynamique, d’ouvrir le débat à tous. Après le succès il y a deux ans de “Je suis top” – un spectacle de Blandine Métayer à partir de témoignages de femmes, qui avait même tourné jusqu’à Paris -, nous souhaitions remettre l’égalité professionnelle sur scène.

Pratique : “Des empreintes de doigts sur mes lunettes ou comment ouvrir un œil averti sur l’égalité professionnelle” jeudi 22 octobre à 20 h au Mac Orlan à Brest. Réservations : spectacle.ellabrest@gmail.com

Brest, 29

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne