Le Faou Manuel Charpentier (Facet Ingénierie) : « Je veux maintenir notre excellence »

L'entreprise Facet Ingénierie, spécialisée dans la conception et la construction de bâtiments professionnels au Faou, a changé de capitaine.

10/03/2017 à 09:56 par matthieugain

Manuel Charpentier, 41 ans, a repris l'entreprise Facet Ingénierie en octobre 2016. -
Manuel Charpentier, 41 ans, a repris l'entreprise Facet Ingénierie en octobre 2016.

Par Matthieu Gain

Tous les patrons vous le diront : diriger une entreprise nécessite beaucoup d’énergie. Manuel Charpentier, le nouveau patron de Facet Ingénierie, en a à revendre. Le quadragénaire, papa de trois enfants, habite en effet près de Quimper, travaille au Faou et s’entraîne au moins deux soirs par semaine dans son club de water-polo à Brest. Le week-end, il dispute le championnat de Nationale 3.

Dans l’équipe, Manuel Charpentier joue au poste d’attaquant de pointe.

C’est celui qui marque le plus de buts ou qui distribue le jeu.

En clair, il s’agit d’un leader. Le parallèle est facile à faire avec son métier de chef d’entreprise. En octobre 2016, il a donc repris Facet Ingénierie, spécialisée dans la conception et la construction de bâtiments professionnels.

Tout est parti de la rencontre, fin 2015, avec Horace Bertaux, mon prédécesseur. Nous avons beau avoir des caractères différents, nous avons su établir un climat de confiance pour discuter, échanger et négocier en toute transparence.

Sérénité

La transmission s’est donc faite en douceur. Pendant une année, les deux hommes ont cheminé côte à côte. Horace Bertaux continue aujourd’hui d’intervenir dans l’entreprise comme consultant extérieur. « C’était l’un des risques de mon projet de reprise. Mais nous avons rapidement trouvé un équilibre pour travailler en harmonie. Aujourd’hui, tous les voyants sont au vert et je suis assez surpris de la sérénité avec laquelle j’envisage l’avenir », confie Manuel Charpentier.

Son parcours de repreneur n’a pas été de tout repos. Mais l’intéressé a su convaincre plusieurs établissements bancaires (Crédit Mutuel de Bretagne, CIC, Bpifrance), des investisseurs extérieurs et des partenaires (Réseau Entreprendre, Initiative Pays de Brest) pour obtenir des prêts d’honneur. Manuel Charpentier s’est aussi attaché à bien s’entourer de conseils.

Fin mars, il dévoilera à ses clients et partenaires sa stratégie pour les années à venir.

Je l’ai élaborée ces cinq derniers mois. Elle va déboucher sur la création de nouveaux outils qui doivent nous permettre d’encaisser de la croissance dès la fin de l’année.

Sur les trois précédents exercices, Facet Ingénierie a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 5 millions d’euros.

L’idée est de rapidement passer à 8 millions puis atteindre les 10 millions à l’horizon 2019-2020.

Nouvelle stratégie

Pour cela, Manuel Charpentier compte sur les deux métiers historiques de l’entreprise : la conception et la construction de nouveaux locaux (sites de production, siège social, nouvelles antennes…) pour les entreprises.

Facet, c’est quelque 200 bâtiments réalisés ces 20 dernières années. Dans ces deux domaines, je veux maintenir notre niveau d’excellence.

Pour rappel, Facet Ingénierie n’est ni un cabinet d’architecte, ni un maître d’œuvre. Elle exerce l’activité de contractant général. Autrement dit, sa petite équipe de 11 salariés s’occupe de tout, de la conception jusqu’à la livraison du bâtiment clés en main.

Nous nous engageons auprès de nos clients sur un prix et un délai. C’est notre vraie force.

Comme le bouche-à-oreille qui entretient la réputation de l’entreprise. « Je songe en parallèle rejoindre des réseaux d’affaires pour développer l’activité », ajoute Manuel Charpentier.

Autre axe de sa stratégie : accentuer le métier de maintenance de bâtiments notamment industriels.

Sur 200 bâtiments construits en 20 ans, nous n’assurons que sept contrats de maintenance. Dans ce domaine, j’ai déjà créé une nouvelle marque qui va monter en puissance à partir de 2018.

Une personne va être recrutée pour accroître cette activité. En attendant, dans quelques semaines, une dessinatrice technique va être embauchée. Décidément, en cinq mois, Manuel Charpentier n’aura pas perdu de temps.

29590 Le Faou

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne