Quimper Cette salariée de la Poste à bord du Belem

Sandrine Chapelard fait partie des 35 postières françaises sélectionnées pour participer, à bord du Belem, à la 3e étape de la Tall Ships Regatta 2017.

12/04/2017 à 14:36 par Administrateur

Sandrine Chapelard a hâte de commencer son aventure à bord du . -
Sandrine Chapelard a hâte de commencer son aventure à bord du Belem.

Par Julien Saliou

Du 28 avril au 11 mai prochain, Sandrine Chapelard, habitante de Combrit, sera en mer à bord du Belem. Elle ralliera Sines, au Portugal, à Las Palmas, aux îles Canaries. Sans réseau téléphonique, son téléphone portable ne lui servira à rien. L’idéal pour profiter de vacances bien méritées, à siroter un verre tout en profitant du soleil ? Pas vraiment. Son escapade s’inscrit dans l’une des étapes de la Tall Ships Regatta 2017. Une course internationale rassemblant jusqu’à 40 grands voiliers. Et elle s’attend à ce que son aventure soit très sportive.

À 43 ans, Sandrine Chapelard travaille à Quimper comme assistante au contrôleur de gestion à la Direction régionale Ouest de Poste Immo. Jusqu’en 2015, des salariées de la Poste s’engageaient au Rallye des Gazelles. Depuis l’an passé, elles ont la possibilité de renforcer un équipage masculin lors de cette compétition comptant cinq étapes.

Sélections

Pour faire partie de l’aventure, Sandrine Chapelard s’est portée candidate avec 444 autres postières de l’Hexagone. 76 d’entre elles ont été retenues sur dossier pour participer, fin janvier, aux épreuves de sélections à Saint-Jean-de-Luz, coachée par le skipper Yvan Bourgnon. « Nous avons commencé à 21 h le vendredi pour terminer à 10 h le dimanche matin. Au programme, marche nocturne d’orientation de 8,5 km, VTT, escalade, natation…, énumère cette mère de deux enfants. J’ai dépassé mes limites. J’étais contente de mon week-end, j’en suis sortie plus forte. »

« Sans téléphone, il faudra gérer les coups de blues »

Elle a donc été retenue parmi les 35 candidates pour devenir « Gazelles de la mer ». « Nous représenterons notre pays. Toutes les participantes viennent de différentes régions et auront envie de profiter de cette expérience. Seize marins professionnels seront à bord pour nous encadrer. »

Sandrine Chapelard sait que son voyage ne sera pas qu’une partie de plaisir. « Nous allons devoir travailler, aider à la navigation, c’est-à-dire grimper dans les vergues, astiquer les cuivres, etc. Ce sera très physique ». Elle se prépare donc en conséquence.

« Un autre monde »

Adepte de la course à pied et de l’aquagym, elle s’entraîne comme pour une compétition avant le grand départ à bord du célèbre trois-mâts. « Il est impressionnant. Nous allons vivre comme des marins, ce sera ma première expérience en haute mer. Yvan Bourgnon nous a prévenues que ce serait difficile psychologiquement plus que physiquement. Quand nous n’allons plus voir la terre, nous aurons l’impression d’être dans un autre monde. Sans téléphone, il faudra gérer les coups de blues mais ma famille est mobilisée derrière moi. Cela me plaît, il faudra aller au bout de soi-même. » Et profiter de chaque moment. « J’ai hâte de faire le quart en pleine nuit et de voir le ciel sans pollution lumineuse… »

29000 Quimper
|
29120 Combrit

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne