Binder facilite les commandes des cafetiers et restaurateurs

Erwan Huguet, 30 ans, est l'inventeur de l'application Binder. L'outil numérique vise à aider les patrons de bars, cafés et restaurants à optimiser leurs commandes.

12/04/2017 à 14:15 par Administrateur

Erwan Huguet, 30 ans, est à l'initiative de l'application Binder. -
Erwan Huguet, 30 ans, est à l'initiative de l'application Binder. -

Par Matthieu Gain

Binder. Le nom de l’application imaginée par Erwan Huguet fait immanquablement penser à Tinder, dédié aux rencontres amoureuses. Le jeune homme de 30 ans s’en amuse mais la comparaison s’arrête là. « Binder est la traduction du mot anglais classeur dans lequel les gérants de bars et restaurants classent tous leurs bordereaux de commandes et leurs factures », précise Erwan Huguet.

Lui-même est un ancien restaurateur. Pendant quatre ans, il a tenu une pizzeria à Locmaria-Plouzané avant de se lancer dans une nouvelle aventure. « Binder se veut un réseau social qui met en relation les patrons de bars, cafés et restaurants avec leurs fournisseurs. Ces derniers peuvent alors facilement communiquer avec leurs clients en se dispensant de leur envoyer des catalogues ou des brochures », explique Erwan Huguet.

Ils n’ont plus qu’à poster une ou plusieurs photos de leurs nouveaux produits ou promotions sur la plateforme pour les montrer à leur communauté de clients.

Dans l’air du temps

Économie de papier, digitalisation… Son projet qui a vu le jour en janvier 2017 s’inscrit dans l’air du temps. Pour l’heure, le jeune homme cherche à convaincre les fournisseurs de venir s’inscrire. « Nous en avons déjà 900. Parmi eux, plusieurs sont installés en Finistère comme Pichon qui fabrique des cuisines, le glacier BGelato à Quimperlé ou encore le groupe Le Saint… Jusque-là, ces professionnels communiquaient peu voire pas du tout. Dans un premier temps, l’enjeu est de continuer à en attirer et dans un second temps, ils doivent inciter leurs clients à s’inscrire sur Binder en vue de créer une communauté », reprend Erwan Huguet.

Ce sont les fournisseurs qui rémunèrent Binder. Le prix de l’abonnement s’élève à 39,90 euros HT par mois. Pour les cafetiers et restaurateurs, l’accès est gratuit. L’ancien gérant d’un établissement y tient. « Dès que l’on vient proposer un nouveau service à un restaurateur, il doit payer. »

Mieux acheter

À terme, Binder doit aller au-delà de la gestion des commandes. Il doit aider à la gestion des stocks. C’était le projet de départ d’Erwan Huguet. « Quand je l’ai présenté au technopôle de Brest début 2016, ils m’ont répondu que c’était trop ambitieux dans un premier temps. Ils m’ont orienté vers l’incubateur Emergys qui m’a accompagné pour développer l’application étape par étape. »

Pour autant, Erwan Huguet ne perd pas de vue son objectif initial. « Le métier de cafetier et de restaurateur consiste à mieux vendre ses produits. Pour cela, Binder peut les aider à mieux acheter, à gratter un peu sur leurs marges et à mettre un peu de côté toute la partie administrative pour se concentrer sur le cœur de leur activité. »

Il est encore tout seul. Mais en une année, il a su s’entourer. Pour la conception de l’application, il a fait appel à l’agence b à Brest, spécialisée dans le secteur digital. Il vient par ailleurs d’obtenir un prêt d’honneur de la Région accordé aux entreprises innovantes. Ce soutien se traduit aussi par la désignation d’un parrain. En attendant, Erwan Huguet s’éclate. « Quand j’ai une idée en tête, je veux aller jusqu’au bout. » C’est plutôt bien parti.

Rens. : https ://binderchr.fr

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne