Plouguerneau Plouguerneau et Landéda Du 19 au 28 maiLe bois flotté en héritage

La 2e édition de la Biennale d'art de bois flotté ouvre ses portes ce 19 mai. Elle accueille des artistes utilisant dans leurs créations le bois flotté de mer ou de rivière.

18/05/2017 à 14:35 par Administrateur

Goulven Loaëc est un pinseyeur autodidacte. -
Goulven Loaëc est un pinseyeur autodidacte. -

Propos recueillis par Sylvie Béchet

Rencontre avec Goulven Loaëc, pinseyeur, l’un des organisateurs de l’événement.

Qu’est-ce que le bois flotté ?

C’est un bois qui a été drossé sur la côte (mer, lac, rivière) par l’action du vent, des courants, des marées. Il peut provenir d’arbres, de branches arrachés par les vents, les tempêtes,de restes d’épaves de bateau en bois, de palettes, caisses perdues par les cargos…

Que représente-t-il pour vous ?

Enfant, j’allais avec mes grands-parents et parents ramasser le bois échoué sur les plages. Une pratique ancestrale. Le bois récupéré permettrait de réparer un toit, une grange… Aujourd’hui, on ramasse ce bois surtout pour en faire des œuvres d’art ou des objets. Je suis devenu pinseyeur (du mot pinsé ou bois flotté) « artistique » à la fin des années 90.

Comment pratiquez-vous ?

J’habite à Plouguerneau. 45 km de côtes. De quoi ramasser du bois ! Quand le vent est de Nord-Nord-Ouest, on est à peu près sûr d’en trouver. Après l’avoir lavé, séché, il ne me reste plus qu’à assembler ces morceaux qui font mon bonheur. Je fais feu de tout bois ! Je colle, je visse, je peins. Je crée ainsi des paysages, des personnages dont j’ai gardé un souvenir.

D’où est venue cette idée de biennale ?

C’est au cours d’une exposition que j’ai rencontré Pascal Levaillant, artiste seino-marin. Nous avons eu l’idée de cette biennale pour offrir une vitrine aux œuvres en bois flotté. La 1ère édition s’est tenue en 2014 en Normandie et a rencontré un beau succès. Aujourd’hui, c’est le retour. Nous invitons des artistes bretons et normands et, cette année, on ouvre le festival à des artistes de Dordogne, du Loiret, de Paris, des Hauts de Seine.

Vous exposez de nombreux artistes

Ils seront 18 en tout. Chacun d’entre eux présentera 12 créations. Nous avons travaillé avec les écoles primaires de Plouguerneau autour du bois flotté. Les travaux des élèves seront également exposés.

Des animations sont organisées autour de l’exposition.

Nous recevons Emmanuel Dilhac, l’homme qui fait chanter les bois, en concert. Il joue sur un instrumentarium unique, construit avec des éléments de la nature, cailloux, galets, fossiles, bois flotté, coquillages, graines (le 24 mai à l’Armorica à 15 h et à 20 h). Jean-Pierre Hirrien animera une conférence sur le monde des naufrageurs et le pinsé (23 mai à 18 h 45 au Musée des goémoniers de Plouguerneau). Pascal Levaillant reviendra sur l’usage du pinsé dans les arts (le 26 mai à 18 h 45, médiathèque de Plouguerneau). Un hommage sera rendu à Rénato de La Verga, pinseyeur, et à son œuvre par Sébastien Guillet (le 21 à 15 h, au sémaphore de Landeda). Jean-Claude Pasquier fera un historique du sémaphore, le 25 à 15 h.

Pratique :
À l’espace Armorica de Plouguerneau et au Sémaphore de Landéda, les 21, 25, 26, 27, 28 mai de 10 h à 18 h, les 22, 23, 24 mai de 14 h à 18 h. Gratuit.
Rens. : 06 31 64 18 89. Facebook gouel ar pense.

29880 Plouguerneau
|
29870 Landéda

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne